Boudoir School Reims

Gazette du Boudoir

gazette du boudoir

Et voilà 2014 et son lot de bonnes résolutions qui arrivent!!!!!

La première mesdames: Osez la féminité jusqu'au bout des pieds!

Voici la premiere gazette de Princess Boudoir.

Tous les 2 mois retrouvez nos stages mais aussi pas la suite nos astuces beauté, conseils couple... 

Bref vous n'en finierez pas d'être jolie!

Meilleurs vœux à vous amis lecteurs

Recette d'amour

Tel un filtre d'amour la cuisine agit sur nos sens les plus profonds

Odorat, gout, texture, vue...

Profitez de cette Saint Valentin pour lui préparer une jolie surprise culinaire

Petit conseil plus: Laissez vous tenter par une dégustation les yeux bandés

Voici une recette simple, rapide et caliente extraite de "La cuisine érotique" des editions Bachès

Penne aux piments confits

-200 gr de pennes

-une boite de piquillos confits (rayon exotique)

-une gousse d'ail

-2 échalottes

-un verre de vin blanc

-un filet d huile d'olive

 

Faites cuire les pennes

dans une poelle faites suer les echalottes emincées avec l huile d'olive

ajouter l'ail haché et deglacez avec le vin blanc 

egouttez et ajoutez y les  piquillos coupés en lamelle ( moitié de la boite)

Assaisonnez

Egouttez les pennes et ajoutez les 

laisez mijoter 2 min en remuant 

et hop c'est prêt!

Les piquillos dilatent les vaisseaux sanguins et sont aussi responsables des sensations de chaleur qui s'emparent de votre corps

Accord vin: blan sec du Jura sera parfait !

 

Idée dessert:

Chantilly au gingembre (a degustez sur le corps de votre partenaire...) 

20 cl de crème liquide ( entière et très froide)

deux pincées de gingembre en poudre

une cuillère a soupe de sucre

Avec un batteur montez la crème en soupoudrant peu peu de sucre et de gimgembre en poudre

ou directement au siphon a chantilly si vous en possédez un!

et voilà le tour est joué

Idées plus: excellent avec des sushis!

Joyeuse Saint Valentin à tous!

NB: merci à

Cuisine-erotique

celle qui m'a offert ce livre!

 

Posté par princess boudoir à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Calendrier de l'avent version érotique...

Voici en exclusivité le calendrier de l'avent de Princess Boudoir.

Une petite fênetre laissant apparaitre au fil des jours de précieux conseils et qui sait peut être même une surprise.

Soyez sage, enfin pas trop ! 

Revenez ici chaque jour afin de découvrir  le mystère...

 

http://www.advientos.com/destinatarios-publico.php?codigo=9194-3722

Capture d’écran 2012-12-11 à 17

 

Posté par princess boudoir à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

AVIS sur un drôle de joujoux pour elle et lui...Pur Wand

 

 

 

1538240_3h

 

 

Voici un extrait du blog nouveauxplaisirs.fr sur le PUR WAND :

 

 

"Nous l’avons testé plusieurs fois et chaque fois, la douce mais persistante pression de la plus grosse des sphères du pure Wand dans le vagin sur le point G est plus qu’efficace. L’orgasme monte, se construit petit a petit alors que le point G se gorge et pour peu que l’on n’arrête pas de faire des aller retours. L’orgasme est alors explosif et souvent accompagné d’une belle et soudaine éjaculation féminine pour les femmes fontaines. Ce NJoy est simplement incroyable !

Lors de l’utilisation, je vous recommande fortement de prévoir deux à trois serviettes sous les fesses de madame pour éviter de ruiner votre lit, et ce même si vous n’avez jamais éjaculée auparavant. Il faut un début à tout et croyez moi, vous n’avez peut être jamais eu d’orgasme du point G et éjaculé mais vous risquez fortement de découvrir ce plaisir avec votre Pure Wand. Il est toujours difficile de décrire les sensations (qui changent en fonction des personnes) mais il est clairement, a notre avis, le godemichet point G le plus efficace que nous ayons jamais utilisé. Il est lourd, intense, concentré sur le point G d’une manière si magique que l’on commence par un « tiens ? c’est bon par ici ! », on continue par un  » oh oui putain, que c’est bon comme ça ! », et on ne termine qu’a l’épuisement total, tremblante, avec avoir criée toute sa rage érotique trempée par son éjaculât!

Compte tenu de son poids, j’avais peur qu’il soit fatiguant, mais il n’en est rien. Au contraire, sa forme et son poids permettent d’appuyer plus fortement sur le point G, c’est peut être la le secret du Pure Wand.

Le Pure Wand peut aussi s’utiliser pour stimuler la prostate chez monsieur. La encore il est efficace, j’ai réussit à avoir quelques orgasmes prostatique très forts. Pour s’amuser à deux et votre partenaire vous offre une stimulation de qualité de la prostate, c’est le jouet idéal. Enfin, les jeux de températures sont extrêmement facile car étant en acier, il prend rapidement et garde longtemps la température souhaitée. Reste alors à le faire tremper dans de l’eau froide ou chaude pour s’amuser avec les sensations.

La lubrification du Pure Wand est facile, étant en acier, tout type de lubrifiant fonctionne, peu importe que ce soit un lubrifiant à base d’eau, de silicone, ou autres… Pour le nettoyer, il peut aller dans la machine à laver, dans l’évier, on peut le stériliser avec de l’alcool, bref, la aussi c’est plus que facile car il est indestructible.

Conclusion

Le NJoy Pure Wand est le dieu du point G, le missile de croisière qui est capable de localiser votre point G au dixième de millimètre près pour le faire exploser de plaisir et de fluide. Nous sommes tombés littéralement amoureux de ce godemichet magique qui a maintenant le droit d’être posé à même notre table de chevet tel le trophée des orgasmes de madame.

 

 

Posté par princess boudoir à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Avis testeur sur la crème Virilité du Dragon-Shunga

Présentation: flacon crème, mélange exclusif d'extraits de plantes-laboratoire canadien

Promesse: Prolonger et intensifier le plaisir masculin avec un effet glace et feu

Son plus: provoque des sensations très particulières et agréables pour madame 

Conseils d'utilisation: appliquez une petite quantité (car très actif) sur le sexe pendant les préliminaires

 Avis testeur:

Mr. M

Effets et sensations terribles et surprenant lors de la penetration les mouvements de va et vient sont accompagnés d'un effets de chaud agréables et d"un froid surprenant .ma femme ressent les meme sensations sur le clito et les levres.l"odeur du produit est franchement sympa Je recommande malgré le prix un peu élevé.on peu aussi l'utiliser en HANDJOB .

Verdict: produit validé et recommandé par Princess Boudoir!

shunga-creme-virilite-dragon_med

Posté par princess boudoir à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Cinq effets (pervers ou non) du roman "Cinquante nuances de Grey"...

Avec pas loin de 50 millions (les chiffres varient d’une source à l’autre !) de lectrices conquises, le roman d’E.L James Cinquante nuances de Grey déchaîne les passions. Au point de…

-devenir un marché florissant : bande-originale du livre avec musique classique, guides d’interprétation du roman et de pratiques SM, sex toys…

-briser les couples. Une Britannique a divorcé car son mari refusait de se livrer aux jeux SM qu'elle lui proposait de tester, suite à sa lecture.

-rapprocher les couples. Une étude américaine annoncerait même un baby-boom lié à cet ouvrage excitant…

-populariser chez les hommes le port de la cravate grise, signe distinctif du personnage de Christian Grey et objet bien utile pour des jeux érotiques décrits dans le roman.

-susciter le débat : gros succès mais pas gros talent d’écriture, a-t-on coutume de lire / dire. Les romans coquins de chez Harlequin seraient bien supérieurs sur le plan stylistique !

-rendre le SM à la mode. Menottes et cravaches s’arrachent dans les love stores, tout comme les boules de geisha, à l’honneur dans le roman ! Rendez-vous chez Princess Boudoir pour y découvrir une petite sélection spéciale Cinquante nuances de Grey.

 

sans-titre

Vice Versa Hôtel (Paris 15e) : l’hôtel dédié aux 7 péchés capitaux imaginé par Chantal Thomass

Le Vice Versa Hôtel, nouvel hôtel parisien situé à quelques pas de la Porte de Versailles. La designeuse Chantal Thomass, spécialisée dans la lingerie chicissime et sexy. Sept péchés capitaux et sept thèmes de chambres répartis sur les sept étages du bâtiment : la paresse, l’orgueil, la gourmandise, la luxure, l’avarice, la colère et l’envie. Petit tour dans une des six chambres, toutes uniques, autour de la « Luxure ».

Une chambre « Luxure » est peut-être la plus représentative de l’univers de Chantal Thomass. Car la styliste perçoit la luxure comme un péché empreint de sensualité et de féminité. Ce qui lui a donc permis d’utiliser ses symboles préférés…

Une chambre « Luxure » se décline autour du rose et du noir, couleurs chères à la créatrice, ainsi que de la dentelle, son tissu fétiche. Au mur, elle a choisi d’afficher des photographies érotiques représentant des femmes de dos et corsetées signées Ellen Von Unwerth. Au plafond au-dessus du lit, Chantal Thomass a osé le miroir, à vous d’en faire bon usage…

Dans la salle de bain d’une chambre « Luxure », le lavabo est en forme de cœur rose, le miroir parsemé de traces de rouge à lèvres rouge, quant aux WC, ils sont décorés d’un papier peint imprimé pin-up !

Si vous voulez vous adonner à d’autres péchés, une chambre  « Paresse », très cosy avec son grand lit blanc et sa décoration oiseaux et papillons, vous conviendra peut-être mieux. C’est selon Chantal Thomass, la chambre la plus adaptée à l’écriture et à la lecture (d’œuvres coquines) ?!

Nous vous laissons le plaisir de découvrir les autres thématiques du Vice Versa Hôtel et le péché qui conviendra le mieux à votre envie du jour ou de la nuit. Afin de faire votre choix, suivez sans plus attendre Chantal Thomass pour une visite guidée des lieux…

 

www.viceversahotel.com

Test : Quelle "femme Valisère" êtes-vous ?

Au début du 20e siècle à Grenoble, Valisère fabrique sous-vêtements féminins et gants. Aujourd’hui, la marque réalise ses modèles en Europe, se glamourise et se libère d’une image plutôt classique. Alors, quelle « femme Valisère » êtes-vous, sachant que la marque vous (des)habille jusqu’au 48 et du bonnet A au F ? Réponse dans ce mini-test inspiré des quatre lignes de la collection hiver 2012 : Amour Fou, Amour Secret, Amour Tendre et Amour Glamoureux.

 

Valisere

 

Vous êtes une femme Amour Fou si...

Vous avez un caractère passionné et laissez libre cours à TOUS vos fantasmes. Vous n’avez pas peur de mener la danse quand le désir vous assaille.

Vous aimerez le bodystring noir fendu sur les côtés et les jarretières que vous pourrez également porter aux poignets.  Vos autres couleurs : framboise et turquoise.

 

Vous êtes une femme Amour Secret si...

Vous appréciez les intrigues amoureuses et le jeu de la séduction, les lettres érotiques, les e-mails sulfureux. C’est votre manière d’apprendre à oser !

Vous aimerez les ouvertures discrètes d’un soutien-gorge ampliforme ou d’un string violine, dentelle et tulle. Votre autre couleur : le noir.

 

Vous êtes une femme Amour Tendre si...

Vous êtes peut-être moins sage que vous en avez l’air mais vous avez la nostalgie de vos premières amours qui nourrissent peut-être vos fantasmes les plus secrets.

Vous aimerez un ensemble en tulle noir que vous métamorphoserez en sous-vêtements coquins, si vous le désirez. Votre autre couleur : vanille (blanc cassé).

 

Vous êtes une femme Amour Glamoureux si...

Vous jouez à la star hollywoodienne, seule devant votre miroir ou pour votre plus grand admirateur. Vous portez le rétro comme Rita Hayworth, ses gants.

Vous aimerez un ensemble avec soutien-gorge à armatures framboise assorti d’un porte-jarretelles large et d’un mini-string. Vos autres couleurs : soft peach (champagne) ou noir.

 

Lingerie Valisère en vente à la boutique Princess Boudoir.

Test inspiré du livret Valisère collection automne-hiver 2012 et aussi d’un peu d’imagination !

Crédit photo : Valisère

Permis de séduire ! 7 règles d’or inspirées des James Bond girls

Vous, une James Bond girl ? Pas dans Skyfall avec la Française Bérénice Marlohe, mais plutôt tous les jours…

1-Osez l’élégance et la sobriété

« Il adore les robes noires (…), pas trop de bijoux et des ongles exempts de vernis ». Dans Les diamants sont éternels, Ian Fleming, auteur de James Bond décrit la femme idéal de 007. A méditer pour approcher un agent homme spécial.

2-Osez le pseudo coquin

A la manière des effeuilleuses burlesques, créez-vous un petit nom évocateur et coquin. Pour vous inspirer, étudiez les noms de célèbres girls comme Honey Rider aka Ursula Andress dans Dr No. Littéralement : « Miel Cavalier », la naïade au deux-pièces blanc est également « Chevaucheuse (rider) de chéri(s) (honey) »… Votre vrai prénom peut aussi être diablement sexy, sachez que la James Bond girl de Skyfall s’appelle Séverine !

 

 

3-Osez croire en vos rêves 

Prenons exemple avec la success story de Bérénice Marlohe. Cette actrice française quasi inconnue a tourné aux côtés de Daniel Craig dans Skyfall. Son secret ? S’être donné le mal de chercher  à contacter l’équipe du film afin de passer le casting et le remporter haut la main…                          

4-Osez la gourmandise

Toujours dans Les diamants sont éternels, Fleming précise : « La femme idéale doit savoir faire la sauce béarnaise aussi bien que l’amour ». Version « bonne vivante, bonne amante », en plus d’avoir un look appétissant !

5-Osez les dessous chics

Une James Bond girl et c’est connu, est souvent en tenue légère : bikini blanc, nuisette… Bref, la lingerie fine fait toujours son effet auprès des James et des autres, ce n’est pas le blog du Boudoir qui vous dira le contraire !

6-Osez l’indépendance 

Indépendante, la James Bond girl est souvent espionne ou ennemie du héros. Sportive et courageuse, elle allie féminité à des qualités masculines. Par exemple, Pussy Galore (chatte à gogo, pour la traduction du pseudo !) est une pilote d’avion proche du méchant Goldfinger. Quant à Vesper Lynd, dans Casino Royale,  elle est agent double…  A défaut d’exercer de telles activités professionnelles aussi physiques, accompagnez votre héros au sport ou allez-y seule !

7-Osez l’aborder 

La James Bond girl n’a pas qu’un corps de rêve. En général, elle a de l’esprit et aucune peur d’aller aborder l’homme avec de bons mots. Dans Opération Tonnerre, Fiona Volpe vient voir Bond et lui dit : « Aimez-vous tout ce qui est sauvage, Mr Bond, James Bond ? ». Alors, faites un usage subtil de votre langue et jouez avec !

… Souvenez-vous, votre nom est Bond, James Bond girls !

Portrait : Coralie Datt, une artiste qui touche vraiment à tout…

Une tenancière de maison close, Madame Yvonne, jouée par Mathilde Robert. Son élève, Huguette, jouée par Coralie Datt. Une pièce de trente minutes, La Leçon, prochainement montée dans le cadre du festival gay Les Bisqueers Roses. Pour l’écrire, Coralie Datt aidée de Mathilde Robert (et de Claire-Marie Rebholtz pour la mise en scène), s’est  inspirée du Manuel de civilités pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation de Pierre Louÿs (1917) et du répertoire coquin de Colette Renard. Car l’univers créatif de notre invitée est souvent imprégné d’érotisme.

« Cette pièce ne parle que de sexe et n’a pas pris une ride ! », promet Coralie au sujet de La Leçon, un spectacle qu’elle aimerait faire tourner par la suite. Le Manuel de civilités pour les petites filles…, Coralie l’a découvert dans un coffret de livres érotiques de chez Librio, acheté lorsqu’elle était étudiante. Un texte qui lui donnait envie d’en faire quelque chose depuis longtemps.

Les sources d’inspirations de Coralie sont multiples : de la playmate du samedi soir qui passait chez Collaro aux nus d’Egon Schiele, des filles du Crazy Horse aux aquarelles de Rodin, des films et chansons de Marilyn au symbolisme de Klimt… Il y a aussi, depuis l’enfance, la passion pour le rétro, vêtements, lingerie et déco.

Artiste plasticienne, modèle de ses propres photos, modèle nu pour des peintures ou photos érotiques sous l’objectif de son mari, chanteuse de rock, couturière, effeuilleuse burlesque… Coralie Datt est bien toutes ces femmes-là et se décrit comme une « touche-à-tout » ! C’est pour cela que vous la connaissez certainement, peut-être par son personnage de femme-poupée Suzy, inspirée de l’univers des films muets, que l’on retrouve sur des photos ou des films. Il se peut sinon que  vous ayez acheté un de ses «Zizis de Suzy », gros coussin phallique à musique, qu’elle vend chez Princess Boudoir ou sur A Little Market.

D’ailleurs, pour une petite mise en bouche avant La Leçon de Coralie, un petit extrait, bien parlant :

« Ne dites pas : « C’est une fille qui se branle à en crever. Dites : C’est une sentimentale. »

Coralie, la petite fille pas sage de l’art d’aujourd’hui ?

 

Coralie Datt (2)

 

La Leçon vendredi 2 novembre  19h (avec Coralie Datt et Mathilde Robert) à l’Entrepote Café, 5 avenue de Laon, entrée libre. 
Festival Les Bisqueers roses du 29 octobre au 5 novembre à Reims, organisé par l’association LGBT Ex-Aequo.

www.coraliedatt.fr